mardi 24 juin 2014

Le monastère baroque de SAINT-FLORIAN (Autriche).

Ce très vaste monastère , occupé par les chanoines de Saint-Augustin depuis le XIe siècle ,a été reconstruit en style baroque entre 1686 et 1751; il est situé à 18 km au sud est de LINZ en haute autriche. Ses architectes ont été  Carlo Antonio CORLEONE , puis Jakob PRANDTAUER.

 
Sa façade occidentale se développe sur 214 m. Le portail d'entrée est surmonté d'une tour. Au fond , on aperçoit les deux tours de l'église abbatiale.


  Le portail d'entrée et ses deux balcons superposés est très orné. Il donne accès à une cour intérieure.
 
Au fond de la cour , on découvre le bâtiment où se trouve la bibliothèque. Au premier plan ,la fontaine sculptée qui occupe le centre de la cour.


                                                           Une curieuse gouttière.

 
La bibliothèque , qui comporte 140 000 volumes, est superbement décorée. Au plafond des fresques de Bartolomeo Altomonte  représentent l'union de la vertu et de la science.

 
Comme beaucoup de monastères baroques , St Florian  dispose d'une "salle de marbre" , une salle d'apparat richement ornée. Elle est dédiée à l'empereur Charles VI et au prince Eugène. Les fresques du plafond , d'Altomonte , représentent la victoire sur les Turcs.
 
 
Un aperçu des fresques du plafond.

                                      
                                         Personnages virevoltant typiques du baroque.

 
Le chœur de l'église abbatiale.


                                              Coupoles et plafonds ornés de fresques .

 
Le plafond a une superficie de 5000 m2 et est entièrement couvert de fresques , œuvres des peintres munichois Johann Anton Gumpp et Melchior Steidl.
                                                                 

 
Détails du plafond.

 
Et toujours des anges pleins  de grâce.

 
L'orgue est de Franz Xaver Chrisman (1770-1774). Il dispose de 103 registres et 7836 tuyaux. Il porte le nom du compositeur Anton Bruckner (1824-1896) qui y fut organiste et est enterré dans la crypte située sous l'orgue.
 
Le monastère comporte également  les "appartements impériaux" qui jusqu'en 1782 ont reçu la visite d'hôtes illustres : le pape Pie VI , plusieurs empereurs et de nombreux princes. Dans l'aile ouest , une galerie présente 14 tableaux  d'Albecht Altdorfer , grand maître autrichien de la Renaissance (1488-1538). Ils étaient destinés à l'autel de Saint-Sébastien de l'ancienne église gothique et représentaient la passion du Christ et la passion du Saint.
 
 
Un des tableaux d'Altdorfer (doc internet).
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire